Nobody .

Un Monde, Deux Frontières, Trois Espèces ...

 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Concept de Nobody

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kywin [Chronos]
Oiseau de Malheur.
Kywin [Chronos]
Féminin Nb De Messages : 442
Date d'inscription : 27/10/2009
Age : 25
Prénom : Kiwi
Puf : KiwiLeila
Phrase Perso' : Il ne faut pas prendre la vie au sérieux, de toute façon on n'en sort pas vivant.

Personnages
Pts De Membres: 0
Informations:
MessageSujet: Concept de Nobody   Jeu 29 Oct - 11:57

    Nul ne sait à quand remonte l'arrivée des Loups sur Nobody. Certains pensent qu'ils sont aussi vieux que la terre elle-même, et de nombreuses légendes courent sur ce sujet. Toutefois, ce ne sont que des légendes, et il est impossible de s'appuyer trop dessus. En tout cas, une chose est sûre : de mémoire de Loup, il y a toujours eu une ou plusieurs meutes sur leur Territoire. Longtemps, les Loups, enfermés entre l'Océan et les Monts Interdits, ont cru être seuls au monde. D'ailleurs, ils étaient complètement isolés, et la barrière montagneuse était très efficace pour dissuader les éventuels aventuriers. Parfois, cependant, de drôles d'oiseaux faisaient irruption sur laTerre des Loups, des oiseaux qui parlaient leur langue, semblaient se moquer d'eux et repartaient aussi vite qu'ils étaient venus. Plus le temps passait, plus les Loups se demandaient d'où ils venaient. Cette interrogation mena à de nombreuses fouilles, qui restèrent infructueuses : manifestement, ces oiseaux ne vivaient pas au même endroit qu'eux.

    C'est alors qu'un jeune loup téméraire, nommé Stears, tant de franchir les Monts Interdits. Selon son raisonnement, les oiseaux devaient venir d'un endroit situé au-delà de ces montagnes, et cela voulait donc dire qu'il y avait quelque chose de l'autre côté. Dans sa quête, Stears eut beaucoup de chance : il tenta sa traversée à l'endroit où cette chaîne montagneuse avait le moins d'épaisseur. De plus, le temps avait érodé les sommets, et le passage était plus facile. Après avoir surmonté de grandes difficultés, Stears parvint enfin de l'autre côté des Monts interdits. Devant ses yeux émerveillés surgit alors une grande étendue de sable. Stears hésita. Il voulait poursuivre son aventure, mais si ce désert était aussi grand que le Désert de l'Espoir, il pourrait s'y perdre et y mourir. Le loup ne savait pas encore que le Désert des Lamentations - c'était le nom du Désert qu'il venait de découvrir - était bien plus grand que ce dernier. Mais, s'il voulait poursuivre son exploration, il savait aussi que la nouvelle que terres inconnues était d'une importance capitale pour les siens. La Terre des Loups commençait à être un peu étroite, et l'idée de pouvoir s'étendre était intéressante.

    Aussi, Stears fit demi-tour et annonça la nouvelle aux siens : la Frontière de la Terre des Loups n'en était plus une, il y avait autre chose de l'autre côté ! Cette information se répandit très vite. Stears, quand à lui, décida de repartir pour passer ce désert, et voir ce qu'il y avait de l'autre côté. Avec deux autres loups, Espoir et Laug, il s'aventura donc dans ce désert brûlant. Les trois aventuriers marchèrent des jours et des jours, et Laugh finit par mourir de déshydratation. Ils ne trouvaient pas la sortie. Alors qu'ils pensaient être perdus, Stears et espoir firent une curieuse rencontre. Un corbeau, d'un noir de jais et à l'oeil intelligent, les regardait, perché sur un crâne blanchi par le vent et le sable. Avant qu'ils ne puissent réagir, l'oiseau s'envola. Désespérés, les deux loups le suivirent, espérant qu'il les conduirait hors du désert en regagnant son perchoir. Curieusement, l'oiseau ne distança pas les deux loups. Finalement, Stears et Espoir atteignirent les Falaises du Soleil, et au-delà la Plaine Brumeuse. L'oiseau, dont nul ne connaît le nom, disparut. Stears et Espoir se reposèrent longtemps, puis décidèrent d'un commun accord de regagner leur patrie, et de confirmer qu'on pouvait trouver des terres accueillantes au-delà du Désert.

    Mais les leurs de les avaient pas attendus dans leurs explorations. Ils n'avaient pas tenté de traverser le Désert de front, mais avaient longé les Monts Interdits, espérant sortir du désert par ce moyen. Ils étaient donc arrivés sur les Plaines Brûlées... Et y avaient rencontré un jeune cheval, encore un poulain, du nom de Storm. Affamés, ils le chassèrent, le tuèrent et le mangèrent. Ce fut le début de la Guerre entre les Chevaux et les Loups.

    En effet, les Chevaux découvrirent l cadavre et les os rongés de Storm. Depuis longtemps, ce peuple connaissait l'existence des terres Neutres, étant capable de traverser la Barrière Bleue à la nage. Aucun n'avait particulièrement vu l'utilité de tout ça, étant donné la taille respectable de la Terre des Chevaux. Mais ils ignoraient l'existence des loups, masquée par les Monts Interdits. Furieux, ils décidèrent de venger leur jeune, et s'abbattirent sur toutes les expéditions lupines. Bien sûr, les loups ripostèrent, et les morts s'accumulèrent d'un côté comme de l'autre. A leur retour, Stears et espoir furent pris dans une escarmouche. Espoir y perdit la vie d'un coup de sabot, avant d'avoir pu comprendre ce qui se passait. Stears, quand à lui, se battit aux côtés des siens, qui remportèrent finalement cette victoire. Il raconta aux Loups ce qu'il y avait de l'autre côté du Désert, et sa rencontre avec le corbeau. Les Loups se demandèrent s'ils n'avaient pas trouvé le repaire des drôles d'oiseaux, mais se préoccupaient plutôt de la guerre en cours.

    Une Grande bataille eut lieu. Les Chevaux avaient demandé de l'aide aux Oiseaux, pour chasser l'envahisseur. Mais les Oiseaux décidèrent de ne pas se mêler de tout ça : ils se fichaient de savoir à qui appartiendrait telles ou telles terres, ne se sentant pas le moins du monde concernés par les frontières politiques.Les Chevaux, encore aujourd'hui, leur en tiennent rancune. La bataille eut lieu sur les Plaines Brûlées. Les Chevaux remportèrent la victoire, notamment parce que le chemin de leur Territoire aux plaines était bien moins fatiguant que pour les loups. Ils étaient plus nombreux, et en meilleure forme. Beaucoup d'oiseaux ont observé cette bataille, sans intervenir. Depuis cette grande Bataille, il n'y a plus eut que des petites escarmouches, mais le feu de la haine est allumé et n'est pas près de s'éteindre.

    Quand à Stears, il ne se mêla pas davantage de cette Guerre qu'il trouvait inutile, et essaya de traverser les Monts Interdits à un autre endroit, au-delà du Désert de l'Espoir. Nul ne sait ce qu'il est advenu de lui, et il n'a plus jamais donné de nouvelles.

    Depuis, beaucoup de regards se sont tournés vers ce que l'on appelle désormais la "Grande Frontière", espace inconnu mais tellement attirant, justement par son côté inconnu. Même les oiseaux n'ont jamais réussi à franchir cette Frontière : les sommets sont trop hauts. Peut-être faudrait-il une alliance entre les races pour accomplir cette exploit, mais personne ne veut en entendre parler.

• - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - •

" Il ne faut pas prendre la vie au sérieux, après tout personne ne s'en sort vivant. "



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
 

Concept de Nobody

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nobody . :: ● PRÉFACE & HORS-JEUX ● :: 
» Règlement & Concept .
-