Nobody .

Un Monde, Deux Frontières, Trois Espèces ...

 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 La légende d'Idliss

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Unbreakable
Queen of Crazy
avatar
Féminin Nb De Messages : 456
Date d'inscription : 28/10/2009
Age : 25
Prénom : Aurélie
Puf : Tora
Phrase Perso' : « Si j'avance, suivez-moi. Si je recule, tuez-moi. Si je meurs, vengez-moi. »

Personnages
Pts De Membres: 0
Informations:
MessageSujet: La légende d'Idliss   Jeu 26 Nov - 17:27


    >> Voler plus haut encore, jusqu'à y laisser ses plumes





      « Il y a plusieurs dizaines d'années de cela, il existait sur Nobody d'autres races d'oiseaux, d'une envergure bien plus impressionnantes. Aux serres et au becs encore plus tranchants que ceux que vous connaissez. On les appelait des aigles. Ils peuplaient chaque terre et vivaient la plupart du temps en petites communautés ou en couples inséparables. Vint un jour au monde, dans une nichée de 2 de oisillons d'aigles royales, un petit mâle qui allait s'avérer avec le temps bien spécial. Bien qu'il fût élever comme tout autre oisillon, on se dit maintenant qu'il devait avoir un destin tout tracé, un destin bien différent de tous les autres êtres qui peuplent cette Terre. Un destin qui changera votre vision des choses, mes amis...

      Idliss. C'est son nom. Petit oisillon deviendra grand, très grand. En effet il grandit rapidement et c'est avec étonnement qu'il finit par atteindre une envergure plus imposante encore que tous ceux de son espèce. Il possédait aussi des serres puissantes, un bec à toute épreuve et un plumage très épais & soyeux. C'était bien les seules choses qui le rendaient dangereux, car c'était un aigle aussi doux qu'un agneau. D'un caractère discret et aimable, il ne souhaitait pas qu'on le remarque et préférait vivre dans sa bulle. Mais Idliss se lassa très vite de cette vie répétitive et ayant si peu d'intérêt pour lui. Il voulait changer les choses, tenter l'impossible. Les mois passaient et il cherchait toujours quelque chose qui changerait sa vie, un exploit dont il pourrait être fière. C'est ainsi que lui vint cette idée...

      Après avoir parlé à ses parents de son rêve pour que quelqu'un s'en souvienne si jamais il ne revenait pas, il se décida. Durant une fraîche nuit de fin de printemps, il prit son envol de la cime d'un immense arbre appartenant à ce que vous appelez maintenant la Forêt de la Tentation. Pendant plusieurs heures, il utilisa les courants d'air pour monter encore plus haut, toujours plus haut. Avant que la soleil ne soit encore levé, Idliss avait atteins les nuages de haute altitude. Il les surplombait même et plus aucune terre ou mer ne lui été visible. Dans l'ombre du jour qui s'annonçait, il continuer à monter. Il faisait si glacial là-haut qu'il lui semblait que son corps gelait et des stalagtiques se formaient au bout de ses ailes. Alors qu'il se croyait perdu, Idliss se rendit compte que le soleil levant le réchauffait et que le sang dans ses veines se remettaient à circuler. Mais il n'avait pas prévu la suite...

      Idliss volait si haut que le froid n'eut plus d'emprise sur lui car la brûlure du soleil était trop importante. Et au fur et à mesure que l'aigle se refusait à redescendre en altitude, il sentait la chaleur le consumait. Il n'avait pas peur au fond de lui: il avait réalisé son rêve. Tout était si beau là-haut, si nouveau, si différent, si merveilleux. Il ferma les yeux et écouta son coeur battre tout en espérant survivre encore un peu dans ce monde où milles feus brillaient. Plusieurs jours passèrent et avec eux: la fatigue, la faim, la soif, la sensation de chaleur ou de froid. Un souffle glissa le long de ses plumes comme un murmure de satisfaction et ses yeux se fermèrent. Comme quand on rêve qu'on rêve, Idliss se voyait parcourir le monde en ayant toujours le pouvoir de grimper toujours plus haut que les autres. Et quand il rouvrit les yeux, il se rendit compte... »

      De toutes les espèces confondues, plusieurs êtres ont dit apercevoir un phénix survolant Nobody. Certains oiseaux vantent la légende d'Idliss le Rêveur ou d'Idliss le Fou. Beaucoup font le rapprochement avec ce soi-disant phénix qui ne serait autre que le vieil aigle voué à vivre une vie dans les hauteurs. Son plumage de feu lui permettrait de réaliser son rêve chaque fois qu'il en a envi, mais on dit qu'il peut enflammer la flore s'il ne fait pas attention. Il descend rarement vers les terres mais aime ce jouer des êtres de son île natale la nuit. On ne sait pas s'il est devenu immortel, mais il semblerait bien que oui... Aurait-vous la chance de croiser Idliss de Feu ?

      Revenir en haut Aller en bas
       

      La légende d'Idliss

      Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
      Page 1 sur 1

       Sujets similaires

      -
      » Le tonnerre gronde, la pluie tombe, j'en suis heureuse....[Légende Japonnais]
      » La légende de Martin et Martine par Tournesol
      » Bretagne magazine spécial légende arthurienne
      » Les lieux de la légende...
      » Quelque vilains dans la Légende

      Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
      Nobody . :: ● PRÉFACE & HORS-JEUX ● :: 
      » Règlement & Concept .
       :: 
      » Géographie et Légendes de Nobody.
      -