Nobody .

Un Monde, Deux Frontières, Trois Espèces ...

 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Les barreaux d'une prison [ PV Freak Show ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kywin [Chronos]
Oiseau de Malheur.
avatar
Féminin Nb De Messages : 442
Date d'inscription : 27/10/2009
Age : 25
Prénom : Kiwi
Puf : KiwiLeila
Phrase Perso' : Il ne faut pas prendre la vie au sérieux, de toute façon on n'en sort pas vivant.

Personnages
Pts De Membres: 0
Informations:
MessageSujet: Les barreaux d'une prison [ PV Freak Show ]   Dim 15 Nov - 18:18

    Les Chaînes Stears se détachaient sinistrement sur le ciel étoilé. Ses pics noirs et menaçant semblaient défier la lune. Ils étaient si hauts, que le sommet de certains se perdait dans les nuages. Les pentes étaient abruptes, pleines de cailloux prompts à rouler sous les pattes, et le risque d'éboulement ou de glissement de terrain était très élevé. La marche y était difficile, pénible, risquée - parfois mortelle. Le temps - l'eau , le vent et le froid - avaient par endroits suffisament érodé le sol pour que certains chemins praticables apparaissent, et permettent aux loups d'échapper à leur prison. Oui, c'était bien cela : une prison. Pendant des générations et des générations, ils avaient été confinés entre les Monts Interdits et l'Océan, isolés de tout. Et tout comme ils ignoraient l'existence d'autre terres, d'autres peuples, ces autres peuples ignoraient leur existence, et celle de leur Territoire. Enfin... les oiseaux semblaient savoir depuis longtemps qu'il y avait des loups, par-delà la Chaîne Stears. Ils étaient au courant de beaucoup de choses, mais n'en parlaient pas souvent, pour la plupart... Saletés d'oiseaux.

    Mais Stears avait tout changé... Il avait passé la Frontière, repoussé les limites au-delà de ce qu'on l'on croyait possible. Il avait ouvert les yeux de la meute... et les avait forcés à comprendre qu'ils n'étaient pas, non plus, totalement à l'abri sur leur Terre. Quelques sentiers, dans les montagnes, étaient praticables par les chevaux, leurs ennemis. Enfin, du point de vue de Moineau, il y en avait quelques-uns de sympa. Tout comme il y avait des loups stupides... C'est pourquoi la louve n'avait pas l'intention de se battre un jour contre eux. Non, elle ne le voulait pas. Se jeter sur des créatures innocentes ne l'avait jamais particulièrement intéressée.

    Le son de ses griffes sur la roche était un peu troublant. C'était le seul qu'elle percevait. A part peut-être le chant de la lune et des étoiles, mais peut-être était-elle folle et l'imaginait-elle. Moineau avait toujours pensé qu'elle avait un grain quelquepart. Des grains de folie.... Bah, ne disait-on pas : un grain de courage pour trois grains de folie ? La louve sourit. C'était un peu son genre, ça. Un grand de courage, pour trois grains de folie... Soudain, la louve s'arrêta, les oreilles pointées en avant. Il y avait quelqu'un, là !

• - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - •

" Il ne faut pas prendre la vie au sérieux, après tout personne ne s'en sort vivant. "



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Freak Show

avatar
Féminin Nb De Messages : 15
Date d'inscription : 11/11/2009
Age : 25
Prénom : //
Puf : //

Personnages
Pts De Membres: 0
Informations:
MessageSujet: Re: Les barreaux d'une prison [ PV Freak Show ]   Lun 16 Nov - 19:21


Sentir cette impression d'être un parasite, de ne pas être aimer. La haine est un sentiment bien douloureux qui, en général affaiblie les deux côtés mais ici tout était différent. Cette étrange sensation d'être repoussée par les autres, celle de se sentir exclue. Une chose bien douce pour la périlleuse guerrière. Car elle aimait être ainsi désignée, comme la peste même, comme une maladie que l'on essaye à tout prix d'éviter. Quelque chose de dangereux et de désagréable, une bête noire et maudite. Pourquoi ? Surement parce que lorsqu'on souffre de trop, on tente de rejetter sa haine sur les autres, de les tenir pour responsables. Alors elle était là, à crapahuter dans les montagnes, un sourire étrange étirant ses traits. Comme si elle était heureuse d'être vue comme tel. Mais il fallait avouer que c'était la vérité. Les familiarités n'étaient pas pour elle et ainsi, elle ne se plaignait pas d'être fuit des autres canidés.

Apprécier le côté sombre des choses peu parfois être bénéfique. Et dans son cas c'était exactement ça. Vivant dans l'anarchie morale la plus complète, elle s'instruisait dans l'ombre et patientait, attendant son heure. Elle était la bête qui vous tuait dans la ruelle. Sans témoins, sans pistes, et sans suspects. Rien de tout cela n'existait dans son monde. Il y régnait un esprit fourbe et dévoré par la soif de vengeance et la recherches incessante de réponses à ses questions. Toutes aussi dévastatrices l'une que l'autre, elles avaient rongés les derniers fragments de bonté qui résidaient chez la louve. Quoique... Désormais seul l'instinct était présent, celui de conservation, l'arme la plus redoutable de toutes car plus une seule loi existe, et tous les coups sont permis. Mais il ne faudrait pas la juger trop vite. Elle a également des bons côtés mais elle ne daigne jamais les montrer, ayant peur que ceci soit vu comme une faiblesse. C'est ça de s'exclure soit même, on s'emmure dans son propre monde.

Cette chaîne de montagnes était une prison sans aucun doute et au plus profond elle même, Freak Show aurait désiré la franchir, voir au delà de celle-ci. Voir au delà de toute les terres, partir découvrir le monde, loin des chevaux, loin des oiseaux. Mais ceci était impossible. ici elle avait des responsabilités et pour une fois, il fallait bien avouer que c'était quelque chose qu'elle respectait. Ses longues pattes se posèrent sur une roche qui s'effrita sous son poids. Elle perdit alors l'équilibre et du faire un bond en avant pour ne pas chuter. L'échine hérissée, ce fut à cet instant qu'elle daigna relever la tête pour reprendre son souffle. Son regard d'un vert piquant se posa alors sur une louve qui se tenait devant elle. Sa fourrure s'affaissa quelque peu et alors reporta son attention sur l'inconnue qui se tenait devant elle. Elle pointa légèrement ses oreilles vers l'avant et parrut quelque peu sur ses gardes, attendant que la louve daigne faire un signe quelconque, qu'il soit bienveillant ou contraire...
Revenir en haut Aller en bas
Kywin [Chronos]
Oiseau de Malheur.
avatar
Féminin Nb De Messages : 442
Date d'inscription : 27/10/2009
Age : 25
Prénom : Kiwi
Puf : KiwiLeila
Phrase Perso' : Il ne faut pas prendre la vie au sérieux, de toute façon on n'en sort pas vivant.

Personnages
Pts De Membres: 0
Informations:
MessageSujet: Re: Les barreaux d'une prison [ PV Freak Show ]   Jeu 19 Nov - 22:57

[ Désolée, c'est vraiment court ^^' ]

    Moineau était franchement mal à l'aise. La jeune louve n'avait jamais aimé être le centre de l'attention de quelqu'un, et c'était encore pire quand il y avait plus de monde. Dans l'ensemble, elle était plutôt timide. Une timidité qui volait en éclats dès qu'elle s'emportait, pour une cause, un objectif... Et cela surprenait souvent ses interlocuteurs. La voir se déchaîner, elle, une louve si discrète, en apparence si fragile... Ouais ben les apparences sont trompeuses. On ne le répètera jamais assez...

    " Euh... s-salut... "

    Les apparences sont souvent trompeuses mais il faut avouer que Moineau ne rend ce proverbe vrai qu'assez rarement. Il s'agit réellement d'une louve qui a assez peu confiance en elle dans la vie de tous les jours, et est intimidée en présence d'inconnus - en présence de loups tout court, d'ailleurs. Et c'est assez rare qu'elle s'emporte et surmonte sa timidité comme s'il ne s'agissait que d'une feuille volant devant elle. Etant donné qu'elle n'a aucune raison de se lancer corps et âme dans quoi que ce soit à cet instant précis, c'est sa timidité qui ressort.

    On ne se refait pas.

• - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - •

" Il ne faut pas prendre la vie au sérieux, après tout personne ne s'en sort vivant. "



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Les barreaux d'une prison [ PV Freak Show ]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Les barreaux d'une prison [ PV Freak Show ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» LUNA — et un rayon de lune éclairait son visage, à travers les barreaux de sa prison.
» D'or était fait sa cage et entre les barreaux de sa prison, l'oiseau se faufila -J.White
» Freak Show
» Mes amis sont ma famille, mais sont aussi les barreaux de ma prison.
» JOEL POURQUOI VOTRE PETIT INOSANG A SI PEUR DE LA PRISON ET DE L'EXIL ???

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nobody . :: ● TERRES NEUTRES ● :: 
» Le Désert des Lamentations .
 :: 
» Le Chaîne Montagneuse Stears .
-